Dans la catégorie super-aliments vous connaissez probablement la spiruline ou les baies de goji, mais connaissez-vous le moringa ?

Cette plante, qu’on appelle aussi « arbre de vie », est en train de devenir la nouvelle panacée. Depuis quelques temps elle est le chouchou des adaptes d’une alimentation naturelle et énergétique.

Ne croyez pas pour autant que le moringa ne soit qu’une mode. En effet, cet arbre est utilisé depuis des centaines d’années par les populations du Sud. Il est recommandé dans la médecine Ayurvédique et il peut autant lutter contre la malnutrition ou Alzheimer comme dépolluer les eaux.

Petit tour d’horizon de celui qu’on appelle « le couteau suisse thérapeutique ».

Qu’est-ce que le moringa ?

Le moringa est un arbre dont presque toutes les parties sont utiles. Les feuilles sont celles qui ont le plus de propriétés, mais l’écorce, les graines et l’huile de moringa ont aussi leurs utilisations.

Cet arbre a en plus l’avantage de pousser très facilement dans les régions tropicales en nécessitant peu d’irrigation. Le moringa est ainsi utilisé pour lutter contre la désertification, ce qui dans un contexte de réchauffement climatique n’est pas négligeable.

On trouve le moringa dans presque tous les pays tropicaux : en Afrique, en Inde, en Amérique Latine, en Asie… Les feuilles ou les gousses font traditionnellement partie de nombreux plats locaux. Récemment, de nombreuses études ont étayé ses qualités nutritionnelles et thérapeutiques.

Quels sont les bienfaits du moringa ?

Les propriétés du moringa sont assez impressionnantes. En gros, vous pouvez oublier tous vous autres compléments alimentaires et ne plus consommer que des gélules de moringa !

En effet, les feuilles (la partie la plus nutritive) sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plus part des légumes. En particulier elles contiennent à poids égal :

  • 14 x plus de calcium que le lait
  • 2 x plus de vitamine C que l’orange
  • 4 x plus de potassium que la banane
  • 2 x plus de vitamine A que la carotte
  • 9 x plus de fer que les épinards
  • 4 x plus de fibres que l’avoine
  • Elles sont aussi une très bonne source de protéines et d’oméga 3

L’huile est de son coté un réservoir d’anti-oxydants et de nutriments. Ce qui lui confère d’excellentes qualités anti-âge, antiseptiques et cicatrisantes.

Le moringa est tellement fort, qu’il parait même que ses graines peuvent purifier l’eau de polluants aussi nocifs que les PCB ! A quand un nettoyage de nos fleuves au moringa ?

Moringa bienfaits

Dans quelles situations utiliser le moringa ?

Les différentes propriétés cités ci-dessus font du moringa (en poudre) un complément alimentaire particulièrement indiqué pour celles et ceux qui souhaitent avoir un régime végétarien/végétalien ou pour les sportifs.

La poudre de feuilles sera aussi tout aussi indiquée pour traiter un état de fatigue passagère, de carence nutritionnelle ou lors d’une convalescence. Il paraîtrait que le moringa permet aussi de préserver les capacités intellectuelles, de lutter contre les maladies cardio-vasculaires et de retarder les effets de la maladie d’alzeimer !

Vous pouvez utiliser la poudre de moringa dans le cadre d’un régime ou d’une cure détox afin de vous assurer que votre corps dispose de tous les nutriments nécessaires à son fonctionnement et ainsi ne pas perdre en vitalité.

Par exemple, ce serait une très bonne idée d’associer la cure détox que je décris dans cet article, avec une cure de moringa. Le combo parfait à appliquer au retour de vacances pour démarrer un nouveau cycle en forme et le corps sain! A adopter aussi pour les changements de saison, notamment à l’approche de l’automne-hiver.

Enfin, l’huile de moringa a d’excellentes propriétés anti-âge, antiseptiques et cicatrisantes. Cela en fera donc une très bonne base pour des cosmétiques faits maison. Seule ou avec quelques gouttes d’huiles essentielles voilà une crème anti-ride plus efficace que bien d’autres crèmes du commerce. Vous pouvez trouver d’autres idées de cosmétiques-maison dans mon dernier article: « cosmétiques: passez au DIY »

Comment consommer le moringa ?

Dans les pays du sud, les feuilles sont mangées fraîches, mais sous nos latitudes c’est plus compliqué ! Ainsi, les formes les plus courantes sous lesquelles vous trouverez le moringa sont : la poudre de feuilles, les gélules de poudre de feuilles et lhuile de moringa.

Je vous recommande la marque Oleifera, que j’ai testé et approuvé ! Entreprise française située en Auvergne, elle garantit des produits 100 % naturels au prix juste. L’entreprise met un point d’honneur à proposer sur son e-shop des produits biologiques de grande qualité. Les intermédiaires étant limités grâce à le vente en ligne, les prix sont tout à fait raisonnables. Spécialiste du moringa, tous les produits proposés à partir de cette plante sont bios et soigneusement sélectionné.

J’ai testé et adopté les gélules de poudre de feuilles. Personnellement je préfère les consommer sous cette forme que directement en poudre. En effet c’est beaucoup plus pratique et facile d’y penser (surtout lorsque l’on a jamais assez de temps comme moi !) que la poudre qui doit être mélangée à une préparation culinaire. De plus les gélules cachent le gout de la poudre qui peut parfois paraître un peu fort. Vous pouvez ainsi bénéficier des qualités nutritionnelles du moringa en toute simplicité.

J’ai testé également l’huile de moringa de la marque Oleifera. A l’inverse de la poudre ou des graines, son odeur est très légère et agréable. Elle pénètre rapidement la peau et ne laisse pas de film gras désagréable, même lors des grandes chaleurs de ces dernières semaines. A utiliser sur la peau ou les cheveux pour une hydratation et une réparation maximale.

Et vous avez-vous déjà testé le moringa ? Qu’en pensez-vous ?