Les huiles essentielles on connait presque tous. L’aromathérapie on en a déjà entendu parler, ne serait-ce que grâce aux gels douche industriels affublés de vertus relaxantes.  Mais connaissez-vous vraiment l’origine des huiles essentielles et leurs propriétés presque magiques tellement elles sont puissantes ?

Si vous faites partie de ceux qui utilisent de temps en temps les huiles essentielles mais plus par instinct que par ce que vous savez exactement quoi en faire, ou pire, si vous faites partie de ceux pour qui les huiles essentielles ce sont ces petits flacons qui sentent bon et qu’on met dans un brûle parfum, lisez absolument cet article !

Retour aux sources

Pour commencer un petit peu d’histoire. Les huiles essentielles cela fait trèèèès longtemps qu’on les connait. Donc si elles sont à nouveau au gout du jour, ce n’est pas qu’on vient de les découvrir, mais plutôt qu’on les a re-découvertes. En gros avec les huiles essentielles on a ré-inventé la roue, ou redécouvert Angkor.

dossier-aromathérapie_index

En effet, les premières traces de l’utilisation des huiles essentielles remontent à 5 000 ans avant JC en Chine et en Inde. On sait également que les égyptiens, 4 000 ans avant notre ère utilisaient les huiles essentielles pour embaumer leurs morts. Le premier médecin à intégrer les huiles essentielles dans ses thérapies (et à en documenter scientifiquement les effets) est Avicienne avec l’huile essentielle de rose. (Avicienne était un médecin persan du 10ème siècle, aussi renommé à l’époque qu’Aristote ou Hypocrate, et qui aurait écrit le best seller de la médecine au Moyen Age). Elles se développent tellement qu’à l’époque les pharmaciens sont appelés « Aromathérii ». Au XVIIe siècle, une centaine d’huiles essentielles sont répertoriées et utilisées en médecine en France.

Puis arrive l’ère industrielle, les découvertes scientifiques et les médicaments de synthèse. La suprématie de la médecine moderne ne laisse aucune chance aux huiles essentielles et à la phytothérapie (médecine par les plantes). Les huiles essentielles sont alors cantonnées à la parfumerie et la phytothérapie aux tisanes de grand-mère. Il faudra  attendre le  milieu du 20ème siècle pour que les propriétés curatives des huiles essentielles soient redécouvertes (par accident au départ). Puis les années 70 pour qu’un chercheur en démontre scientifiquement les effets et qu’elles soient acceptées dans notre société qui ne croit que ce qui peut être prouvé scientifiquement.

Donc quand vous avez un flacon d’huiles essentielles dans les mains vous avez un fragment d’histoire de la médecine naturelle avec vous, compris ?

Très intéressant, mais c’est quoi une huile essentielle ?

L’huile essentielle est la fraction odorante et volatile des plantes. Elle est obtenue par distillation de la partie voulue : feuilles, fleurs, écorces, bois, zestes, graines… Exemple : lorsque vous épluchez une orange et que l’odeur sent très fort, c’est à cause de l’huile essentielle provenant du zeste.

Chaque huile essentielle est unique et possédera des caractéristiques spécifiques. Idem, pour une même plante, une huile provenant de ses feuilles ou de son écorce n’aura pas les mêmes propriétés. Une huile essentielle concentre donc tous les principes actifs d’une plante ou d’une partie d’une plante.

L’huile essentielle n’est pas grasse comme son nom peut le faire croire. Elle a été appelée huile car elle n’est pas soluble dans l’eau et flotte au-dessus.  Mais ce n’est pas pour autant de l’huile comme nous le comprenons dans le sens commun. Au contraire elle est volatile et si vous laissez un flacon ouvert, vous ne retrouverez plus rien dedans au bout d’un moment !

Il ne faut pas confondre huile essentielle et huile végétale. L’huile végétale ce sont nos familiers huile d’olive, de tournesol ou pour être plus exotiques, l’huile de coco, de macadamia, de pépins de raisin… Par contre les deux sont complémentaires car souvent il faut dissoudre l’huile essentielle dans une huile végétale pour pouvoir l’utiliser.

huiles-3

Et ça m’apporte quoi à part sentir bon ?

L’huile essentielle est bien plus qu’un liquide qui sent bon et qui détend ! Il y a plus de 200 substances différentes dans chaque huile essentielle. L’ensemble leur confère de nombreuses propriétés et leur spectre d’action peut être très large.

Les huiles essentielles sont des potions magiques anti-infectieuses, antivirales, anti-sceptiques, anti-douleurs, anti-oxydantes, cicatrisantes, digestives, stimulantes, amincissantes…. Pour les éternelles sceptiques des médecines naturelles : plus de 10 000 études scientifiques prouvent désormais leurs nombreuses propriétés !

Elles sont entre autre reconnues pour être un excellente alternative aux antibiotiques. Non seulement elles sont capables de vaincre les microbes les plus redoutables, mais en plus leur composition est si complexe qu’aucun d’entre eux ne peut s’y accoutumer et devenir résistant, à l’inverse des fameux antibiotiques. Cerise sur le gâteau, comme elles sont naturelles elles détruisent les microbes, mais pas notre flore intestinale, à l’inverse encore des médicaments traditionnels.

stage-huile-essentielle-pure-naturelle-01

Personnellement, cela fait plusieurs mois que j’essaye de me soigner uniquement par les huiles essentielles et je suis à chaque fois fascinée par la multitude de leurs possibilités et leur efficacité. Par exemple, je peux vous assurer qu’en climat tropical, en situation d’infection intestinale virulente et douloureuse, elles sont bien plus efficaces que toutes les pilules de mon médecin ! Idem pour toutes les petits maux de l’hiver, spécialement les problèmes respiratoires…

Enfin les huiles essentielles sont aussi excellentes pour la maison, pour nettoyer, désinfecter, désodoriser. Elles sont également de très bons alliés pour compléter ou remplacer des cosmétiques. Et dernière de mes découvertes : les huiles essentielles dans la cuisine ! Une goutte, pas plus, et un plat peut être totalement transformé !

Quelques précautions à prendre tout de même

Vous l’aurez compris, les huiles essentielles peuvent être très puissantes. Tellement puissantes qu’il ne faut pas les utiliser n’importe comment. Ainsi, faites très attention à suivre les conseils suivants :

  • Attention femmes enceintes, enfants de moins de 6 ans et personnes sous traitement médical ! Certaines huiles essentielles sont interdites pendant la grossesse, l’allaitement et les premières années. Elles peuvent également interagir avec les médicaments. Mieux vaut bien se renseigner avant d’en utiliser. Idem pour les personnes épileptiques.

Pour tout le monde :

  • Ne surtout pas dépasser les quelques gouttes !! Les huiles essentielles sont tellement puissantes qu’une utilisation en trop grande quantité peut avoir des conséquences néfastes voir graves.
  • Ne pas utiliser au hasard sur soi les huiles essentielles. Bien se renseigner et suivre les indications d’un spécialiste, d’une personne ou d’un site compétent en la matière.
  • Ne pas utiliser de façon trop prolongée même à petite dose. Faire des « pauses » d’huiles essentielles.
  • Ne jamais utiliser sur les yeux ou en intraveineuse.

essential oils and medical flowers herbs

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Comme indiqué plus haut, les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l’eau. En plus elles sont tellement puissantes que la plus part du temps il vaut mieux éviter de les utiliser pures.

Il y a donc différentes possibilités pour les utiliser :

  • Dissoudre dans de l’huile ou dans un hydrolat pour une utilisation externe (ex : massage)
  • Diffuser à l’aide d’un diffuseur
  • Appliquer sur les poignets ou un mouchoir et respirer
  • Quelques gouttes sur un sucre, une cuillère de miel ou un comprimé neutre pour pouvoir les avaler
  • En gélules, préparées par un pharmacien

Je vous ai mis l’eau à la bouche ? Vous n’avez qu’une envie maintenant, c’est de trouver des conseils pratiques pour pouvoir tester les propriétés merveilleuses des huiles essentielles ? Bientôt, bientôt, laissez-moi le temps d’écrire quelques articles supplémentaires et je vous donnerai de supers idées pour appliquer la théorie de cet article. En attendant inscrivez-vous à ma Happy Newsletter car je ne manquerai pas d’y publier pleins de petits conseils pour utiliser les huiles essentielles au quotidien. Et pour m’aider à écrire des articles qui vous enchanteront, dites-moi ci-dessous ce que vous aimeriez savoir ou quels petits soucis vous aimeriez régler avec une huile essentielle !