J’ai envie de vous faire découvrir (si vous ne le connaissez déjà) un nouvel outil d’organisation & productivité. Outil que j’ai adopté début 2017, qui m’accompagne tous les jours depuis, et que j’ai tellement bien adopté que je n’imagine plus m’en séparer ! Cet outil est … (suspens) …… le Bullet journal !

Peut-être avez –vous déjà entendu parler de ce qui est presque devenu « un phénomène » aux Etats-Unis et sur les réseaux sociaux ? Personnellement je l’ai découvert à travers mes explorations sur la toile. Intriguée au départ, le concept m’a vite intéressée, puis j’ai décidé de l’essayer à l’occasion du début d’année 2017. Depuis je suis totalement convaincue ! Adepte du système, j’emmène mon Bullet Journal (ou Bujo pour les intimes) partout avec moi !

Qu’est-ce que le Bullet Journal ?

Pour faire court, un Bullet journal est un mélange entre une To Do liste, un agenda et un carnet de notes.

L’idée est de regrouper tous nos carnets, papiers volants, listes éparses, etc., dans un seul et même carnet. Si comme moi (avant), vous naviguez constamment entre 3 et 4 carnets aux objectifs divers + des listes un peu partout, cette méthode peut être vraiment intéressante pour vous.

Ce système a été créé par un designer new yorkais, Ryder Caroll. Celui-ci souffrait depuis son enfance de troubles de l’attention. Il avait donc besoin d’outils pour l’aider à se concentrer. Ne trouvant rien qui lui convienne, il a testé, développé, modifié, et finalement créé le concept de Bullet Journal (bullet signifiant en anglais ces petits points ou tirets que vous mettez devant les éléments d’une liste).

Ce que personnellement j’aime beaucoup dans la démarche de Ryder Caroll c’est qu’il n’a pas cherché à s’approprier le concept. Il a mis en ligne un site (très beau par ailleurs) expliquant pas à pas la démarche. Ensuite, libre à chacun de s’approprier sa méthode de la manière dont il le souhaite. Cette approche « open-source » peut certainement expliquer en partie le succès qu’a connu par la suite le Bullet Journal. Mais pas que… Son utilité est certainement la première des raisons de la viralité de la méthode.

Bullet Journal

Comment marche un Bullet Journal ?

Un Bullet Journal est entièrement personnalisable. Les outils de base sont tout ce qu’il y a de plus simple. Pour le créer vous n’avez besoin que d’un carnet et d’un stylo. Vous pouvez utiliser d’autres outils bien sûr (règle, feutres, crayons, peinture, colle…) mais un carnet et un stylo sont largement suffisants pour une version minimaliste du « Bujo », qui fera largement l’affaire.

De premier abord, la méthode peut paraître un peu compliquée. Mais je vous assure qu’avec un peu de pratique on l’adopte très vite et le Bullet Journal devient rapidement un automatisme.

En résumé, dans un Bullet journal vous avez plusieurs parties :

  • L’Index dans lequel vous reporterez les numéros des pages et chapitres que vous créerez
  • Un planning annuel (créé de vos petites mains oui, mais c’est pas si compliqué)
  • Des plannings mensuels
  • Des entrées journalières (vos fameuses listes de To Do s’intègrent entre autre dans cette partie)
  • Des collections, qui sont des pages thématiques que vous créerez à l’envie, selon vos besoins. Cela peut être par exemple une liste des livres que vous voulez lire, la planification de vos prochaines vacances, un relevé de citations, une liste des taches à faire pour un projet en particulier, un brainstorming, des idées de création…

Pour voir un peu mieux à quoi cela ressemble vous pouvez regarder la courte vidéo crée par Ryder Caroll.

Je prévoie en outre de publier dans quelques semaines un article plus détaillé expliquant « Comment faire un Bullet journal ».

Mon avis très personnel sur le Bullet Journal

Le Bullet Journal est puissant car c’est une méthode adaptable aux besoins de chacun. On peut donc l’utiliser pour les projets pro et perso (comme moi) ou juste pour les projets pro, ou juste pour le perso. On peut ajouter tout type d’entrée manuscrite, collée, copiée, dessinée dont on aurait besoin ou envie.

D’ailleurs, certains ont poussé le Bullet Journal au rang d’activité artistique. Sur les réseaux sociaux, les photos de pages décorées de fleurs, bannières, cadres et autres enluminures en tout genre sont légion. Il vous suffira de taper « Bullet journal » dans Facebook ou Pinterest pour tomber sur moult exemples de pages enluminées. Personnellement, et sans aucune remise en cause de la qualité de ces dessins, je pense qu’il y a une contradiction entre les principes du Bullet journal et le lent travail de décoration d’un journal. Si je comprends et partage l’envie d’avoir un beau carnet bien tenu, il me parait que l’objectif du Bullet Journal est avant tout de mieux s’organiser et de gagner du temps. Ce qui est incompatible avec le fait  de prendre 2h pour dessiner la page du nouveau mois.  Cependant, chacun fait ce qu’il veut de son bullet. L’important est de ne pas culpabiliser en voyant ces beaux dessins et ne surtout pas s’imaginer qu’il faut dessiner comme un pro (ni même dessiner tout court) pour avoir un Bullet Journal.

Bullet Journal

Quelque part, la puissance du Bullet Journal tient peut-être simplement à l’utilisation du papier. En effet, dans notre vie tout devient informatisé, virtualisé, chargé sur le cloud, partagé en ligne… Il y a une application pour tout et toute chose a son application. Sauf qu’à force on se fatigue à passer son temps les yeux rivés sur un écran. Considérant que 60 % d’entre nous se considère accro aux nouvelles technologies, et que des études scientifiques démontrent que l’on retient mieux les informations lorsqu’on écrit au stylo plutôt qu’au clavier, garder  un outil papier/stylo a réellement sa pertinence. (Si vous maitrisez l’anglais vous pouvez lire cet article intéressant sur le site de la BBC, rapportant des témoignages d’amoureux du papier, et listant les données évoquées ci-avant).

Personnellement, même si j’ai des tableaux excel pour mes plannings, des applications smartfone pour mes listes de To do, des sites internet bloc-notes …  j’aime le papier ! J’aime le fait d’avoir un carnet dont je peux tourner les pages et sentir le grain. J’aime esquisser de petits dessins bien à moi dans les marges. J’aime en prendre soin et l’avoir toujours sur moi comme mon téléphone. Et plus que tout j’aime pouvoir le consulter à sans avoir recours à mon ordinateur ou mon smartphone !

Et vous ? Avez-vous déjà testé le Bullet Journal ? OU avez-vous 3 ou 4 carnets en cours parallèlement comme c’était mon cas ? Ou des carnets de notes entamés avec motivation et jamais terminés ? Est-ce que vous avez envie d’en savoir plus sur le Bullet Journal ? Dites le moi en commentaire !