Aucun doute, vous avez déjà entendu parler de méditation. Par contre, vous ne savez peut être pas à quel point cette pratique peut vous être bénéfique ? Et peut-être pensez-vous que la méditation n’est pas faite pour vous ? Alors voici quelques arguments pour vous encourager à vous mettre à la méditation, ou au moins essayer !

  1. Halte aux idées reçues

La méditation n’est pas une pratique réservée aux moines bouddhistes, aux bobos parisiens, ou aux ascètes post-soixante-huitards… La méditation est une pratique ni religieuse, ni partisane. En ce moment, elle connait un tel succès qu’on pourrait considérer qu’il est à la mode de méditer. Mais avant tout, c’est une activité profondément intemporelle et personnelle. Des managers de multinationales aux enfants, tout le monde peut s’y mettre (et s’y met !). Alors pourquoi pas vous ?

Les bénéfices de la méditation sont tels, qu’il serait dommage de s’arrêter aux idées reçues et de ne pas essayer pour se faire au moins son propre avis.

  1. La méditation permet une meilleure maîtrise de ses émotions

L’un des effets les plus connus de la méditation est d’aider à prendre du recul sur ses émotions. En effet, le fait de régulièrement « mettre en pause » son cerveau et d’apprendre à observer le manège de ses émotions intérieures nous aide à mieux les reconnaître. Ainsi, lorsque dans la vie de tous les jours nous sommes assaillis par nos émotions négatives (anxiété, tristesse, jalousie, angoisse…) nous sommes mieux préparés pour les identifier et les maîtriser.

  1. Méditer améliore la concentration

Le fait de régulièrement maintenir son attention pendant un temps donné sur de petits stimuli (comme son souffle) entraîne notre capacité de concentration. Ainsi une étude américaine (publiée en 2012 dans Frontiers in Human Neuroscience) a démontré que 10 minutes de méditation par jour pendant 4 mois permettent d’améliorer la capacité à réaliser des taches nécessitant une forte attention.

  1. Méditer permet de réduire le stress

Le troisième effet connu de la méditation est la réduction du stress. Et c’est certainement pour cette raison que des grandes entreprises commencent à proposer des cours de méditation à leurs salariés. Personnellement, je pense que ces entreprises feraient mieux de réduire les sources de stress avant d’apprendre à leurs salariés à méditer pour gérer leur stress ! Mais, en tout cas, la démonstration est bien là : la méditation permet de réduire le stress. Ce qui n’est pas  un moindre bénéfice au vu du rythme effréné qui nous est imposé parfois.

  1. De nombreux autres effets bénéfiques sur la santé

En plus des impacts positifs sur les émotions, la concentration et le stress, la méditation a également de nombreux effets bénéfiques sur la santé. Si vous avez du mal à me croire, voici quelques exemples d’études scientifiques sur l’impact de la méditation au niveau de la santé :

  • Maladie d’Alzheimer : la méditation permet de ralentir la dégénérescence cérébrale qui entraine cette fameuse maladie (Etude de 2013 de Rebecca Erwin Wells au centre médical Wake Forest)
  • Anxiété et dépression : la méditation peut jouer le même rôle que des antidépresseurs en réduisant l’angoisse et en améliorant l’humeur et les capacités de contrôle cognitif (Etude de Madhav Goyal publiée dans « Social Cognitive and Affective Neuroscience »)
  • Douleurs : des patients souffrant de douleurs importantes ont pratiqué la méditation et constaté une diminution de 57 % des sensations désagréables et de 40 % de l’intensité des douleurs (Etude de Fadel Zeidan, centre médical Wake Forest)
  • Rhume et grippe : la méditation peut contribuer à renforcer l’immunité, elle serait presque aussi efficace que l’exercice physique pour lutter contre les infections respiratoires comme le rhume et la grippe. (Etude citée dans Annals of Family Medecine)

Sans parler bien sûr de tous les effets qui n’ont pas encore été démontrés scientifiquement mais que de nombreux adeptes de la méditation revendiquent (ex : lutte contre les maladies graves, convalescence…)

  1. Une progression sensible

Certes au départ la méditation est difficile. Les premières fois, vous vous sentirez (ou vous vous êtes senti) probablement nul, ou incapable, ou pas du tout à l’aise (cela a été mon cas au début). Mais ensuite, si vous tenez bon, la progression peut être très rapide ! Si vous pratiquez régulièrement (par exemple 10 minutes, 5 jours par semaine) vous pourrez sentir les effets au bout de quelques semaines : réduction du stress, capacité à mieux profiter du moment présent, meilleure maitrise des émotions, sentiment de sérénité…

La méditation a cela de très simple : si vous pratiquez régulièrement, de manière consciencieuse, vous serez récompensé.

  1. La meilleure des raisons : la méditation rend heureux !

Oui j’ose l’affirmation : la méditation rend heureux ! Comment ? Simplement par ce qu’on apprend à apprécier le moment présent, quel qu’il soit. A long terme, la méditation nous entraîne à être heureux simplement, à profiter de petites choses simples, et à nous sentir en harmonie avec nous-même et notre environnement. Voici deux belles citations pour illustrer ce propos :

 

Il existe de nombreuses autres raisons pour vous encourager pratiquer la méditation, mais je pense que celles-ci sont les plus importantes.

Si je ne vous ai pas convaincu à travers ces 7 arguments, au moins essayez ! Le meilleur sceptique est celui qui se forge son opinion par lui-même…

Pour savoir comment vous y mettre concrètement vous pouvez lire cet article.  J’y partage mes conseils pour débuter la méditation de pleine conscience simplement.

Enfin, si vous pratiquez régulièrement la méditation, ou commencez, je serais ravie que vous partagiez votre expérience à travers les commentaires du blog.